Netcoblog - La timidité d'un élève à l'école

La timidité à l’école

La timidité à l’école, en classe, est une difficulté supplémentaire pour l’enfant qu’il convient de bien mesurer.
Un élève timide s’exprime doucement, très doucement. Parfois, il ne s’exprime pas.
L’expression orale est très importante en classe.
Sa maîtrise se manifeste par toute une série de compétences qui sont évaluées à l’école maternelle et à l’école primaire, du CP au CM2. L’enfant timide aura du mal à communiquer clairement et distinctement ses idées, à réciter une poésie, à faire un exposé avec un volume sonore nécessaire à l’attention de ses camarades.

L’expression orale permet à l’élève de participer, d’être présent, d’être acteur de la classe. Elle lui permet aussi d’exprimer sa difficulté ou son bien-être en classe. Elle lui permet enfin de communiquer avec ses copains, ses copines.

Claude Halmos nous propose des éléments de réflexion, des pistes pour aider notre enfant.
La confiance en soi comme la timidité s’installent dans la relation que l’enfant entretient avec sa famille, ses parents. Elles ne sont pas innées, « elles se construisent dans un rapport aux parents », selon la psychanalyste.

La timidité peut être un handicap à l’école. Il existe des élèves qui ne parlent pas du tout à l’école…
Ils sont bavards à la maison, mais silencieux à l’école.

Aidons notre enfant à mieux vivre l’école pour qu’il soit à l’aise, pour qu’il prenne confiance et parle en classe.
La réussite à l’école passe aussi par notre relation, à nous les parents, avec nos enfants.

Pascal  Dumas

Le 29/10/2021 à 15:24
Retour aux articles

Derniers articles publiés :

Apprendre à lire

Apprendre à lire

L'enseignement de la lecture

L’apprentissage de la lecture est emblématique, il est la première fracture scolaire. Pourtant, tous les enfants peuvent apprendre à lire … (mêmes ceux qui ont de réelles difficultés orthophoniques). Il constitue certainement l’élément le plus discriminant à l’école. Un enfant qui a des difficultés de décodage n’aimera pas lire. Un enfant qui n’aime pas lire ne lira pas, et ne progressera pas. C’est en lisant que l’on s’améliore. Nous étions dans une spirale, la difficulté scolaire. Les méthodes utilisées dans les écoles étaient-elles les plus facilitantes pour les élèves ?en respecter les consignes en exploitant uniquement les codes sous-cités.

Le 29/10/2021 à 15:24

Platon, éléments de réfl ...

Platon, éléments de réflexion ...

Platon, pensées sur l'éducation ...
Apprentissage ...
" Garde-toi de donner par force aux enfants l'aliment des études, mais que se soit en le mêlant à leur jeux, afin d'être encore plus capable d'apercevoir quelles sont les inclinations naturelles de chacun. "
Le début de la tyrannie ...
" Lorsque les pères s'habituent à laisser faire les enfants, Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles, Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter, lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu'ils ne reconnaissent plus, au-dessus d'eux, l'autorité de rien et de personne, alors, c'est là, en toute beauté, et en toute jeunesse, le début de la tyrannie. "

Le 29/10/2021 à 15:13

L'école, un enjeu familial ...

L'école, un enjeu familial ...

L'école est devenue un enjeu familial.

Marcel Rufo nous explique que le stress est le premier ennemi des apprentissages. Le rôle des parents y est encore fondamental. La réussite scolaire s'est imposée comme une exigence dans beaucoup de familles. Soyons des parents positifs.
Tu réussiras mieux que moi

Le 29/10/2021 à 14:54

Le rôle des parents

Le rôle des parents

Indispensables parents

Le rôle des parents est fondamental dans la réussite scolaire de leur enfant. Il est indispensable de communiquer directement avec eux afin de les sensibiliser et de les informer. Répétons-le encore, l’école ne peut rien sans les parents, les parents ne peuvent rien sans l’école.

Le 29/10/2021 à 14:17

Rendez-vous sur le Psychoblog pour obtenir les précieux conseils d'un pédopsychiatre.

Consultez le ici !